jean claude lonka

Le 30 avril 2015

 

Bonjour à toutes et à tous y compris ceux qui n’ont pas connu le réfrigérateur Frigidaire de Général Motors avec sa lampe bleue à l’intérieur acheté chez David Uféras rue du fbg du Temple, avec ses 4 bacs à glaçons couleur cuivre.

Celui de mes parents à eu une vie de presque 30 ans, le caoutchouc de retenu de la porte qui l’entourait était devenu tout sec et se désagrégeait, pourtant l’appareil fonctionnait.

Même après qu’EDF en passant du 110v au 220v ait donné à mon père un transformateur et lui aussi avait bien tenu le coup. Ce matin une digression de ma part concernant une énigme telle celle de Nazca ou du trésor des Templiers et même celle de l’Arche de Noé sur le mont Ararat.

L’énigme est apportée par Jenny dont le prénom fut chanté et composé par Little Richard en 1957.

Rappel du début du feuilleton.

Jenny «incorpore» le groupe YPLN et elle est ravie, elle y retrouve J-C Lonka qu’elle a connu en 85 en Guadeloupe.

Elle me le décrit : un beau gosse d’1m72, cheveux châtains bouclés, du charme à revendre à un ébéniste (oui le charme est aussi un arbre) et il bosse dans la pub. Il vient à la piscine du Novotel tous les jours, et son mini slip (là c’est moi qui interprète) fait tourner la tête des biches qui regardent habituellement les hommes avec dédains (phrase empruntée au merveilleux styliste de textes Vincent Baguian).

Nous échangeons des courriels Jenny et moi (tiens je tiens un début de chanson). Le faux J-C Lonka a une sœur et habite rue de Lancry tout comme moi.

Sauf qu’en 85 j’étais rue ND de Nazareth, marié et avec un gamin et ma sœur était à Champigny. Je regarde des photos de Jenny sur sa page FB. Elle fait de même sur la mienne et on ne se connait et ne se reconnait pas du tout.

Sauf qu’en 85 j’étais rue ND de Nazareth, marié et avec un gamin et ma sœur était à Champigny. Je regarde des photos de Jenny sur sa page FB. Elle fait de même sur la mienne et on ne se connait et ne se reconnait pas du tout.

En 1985, effectivement en aout je suis en Martinique chez des amis pour presque 1 mois.

On fait un saut de puce en Guadeloupe d’une journée pour nous rendre 4 jours aux Saintes. En Guadeloupe de cette année il y a des tensions, des revendications et des manif’.

Je n’ai donc pas été au Novotel et j’ignore tout de la pub. Reste que Jenny a sympathisé avec un mec qui porte le même prénom et nom que moi et qui connait ma vie. Wolfgang Beltracchi et Fernand Legros sont parmi les plus grands des faussaires en peinture.

Ils se font un max de guelt avec leur travail. Mais moi ; je suis un humble schmatologue, sans les mensurations d’un Apollon du Belvédaire, avec de la jugeote d’une carotte et nanti d’un petit QF(quotient familial) car un QI je n’en n’ai pas.

Quel est l’idée pour un mec de se faire passer pour moi ? Bon OK il était sympa et attirant Mais, mais, mais, mais, mais, mais, mais, méfiez-vous. C’est un truand. (J. Dutronc).

J’espère que ce gars n’a pas mis à profit mon CV pour truander de braves gens. Fin de la digression et pour éviter les mauvaises digressions, qui se rappelle des sachets de lithinée du Dr Gustin et de ENO la poudre effervescente que nos mamans achetaient ?

Pardon à toutes et à tous (y compris ceux….) pour cette histoire qui ne correspond en rien à ce que nous échangeons habituellement.