estee lauder

Josephine Esther Mentzer, Estée Lauder naît le 1er juillet 1906 à New York. Elle est issue d’une famille d’immigrés juifs hongrois, sa mère Rose Schotz Rosenthal était tchèque et son père Max Mentzer, hongrois.

Estée Lauder a commencé sa carrière dans l’industrie cosmétique en prenant exemple sur son oncle chimiste. En 1946, elle mit au point ses premiers produits de soin avec son mari Joseph. A l’époque, la gamme ne comprenait qu’une lotion, une huile nettoyante et deux crèmes.

Dix ans plus tard, Estée Lauder s’attaque au marché des parfums en lançant « Youth Dew », une fragrance présentée sous forme d’huile de bain.
On raconte qu’elle a commencé par créer un parfum et voulait le vendre à Bloomingdale’s, le magasin chic de New York. Comme personne ne voulait l’acheter, elle a cassé la bouteille. Le parfum a embaumé le magasin pendant plusieurs jours et a définitivement séduit les consommatrices.

Estée Lauder restera près de 50 ans à la tête de son équipe avant de prendre sa retraite en 1995 et confie la direction de la compagnie à son fils Ron. Elle décédera dans sa résidence de Manhattan, à New York en 2004.
Depuis la création de la multinationale en 1946, de l’eau a coulé sous les ponts.

Estée Lauder est désormais une marque de référence en matière de cosmétique et de parfumerie. En effet, après le lancement de sa première gamme de soins en 1946 et de son premier parfum en 1953, la marque a sorti un peu plus de 70 parfums et a étoffé les rayons de soins, du maquillage aux soins capillaires.
Estée Lauder a ouvert les portes de sa première boutique en 1948 et le premier point de vente à l’international a été inauguré en 1960. Actuellement, les produits de la firme sont commercialisés dans plus de 140 pays.

Ne se limitant pas une stratégie d’extension de gamme, la multinationale opte également pour une stratégie de marques multiples, pour ne citer que « Ojon and Eyes by Design », « Tommy Hilfiger », « Coach », « Sean John », « American Beauty », « La Mer », « Jo Malone », « Tom Ford », « Darphin » … et bien d’autres labels prestigieux dans le domaine de la mode, des produits de beauté et de la parfumerie. Parmi les marques d’Estée Lauder les plus développées, la marque «Clinique » créée en 1968.

Estée Lauder est la première femme d’affaires à avoir mis en place les stratégies marketing qui sont devenues monnaie courante de nos jours, notamment en matière de fidélisation.

Primo, elle offrait des échantillons à ses clientes, et secndo Estée Lauder a été la première à faire représenter ses produits cosmétiques par des égéries, une technique commerciale que bien des concurrents (notamment, l’Oréal) ont repris plus tard.

Au même rang qu’Helena Rubinstein, Estée Lauder est considérée comme une femme d’affaires mythique. La marque est aux cosmétiques ce que Coco Chanel est au monde de la mode.

Elle a contribué financièrement (5 millions de dollars), après la chute du communisme, à la restauration de la Grande synagogue de Budapest (ou Synagogue Dohány), deuxième plus grande synagogue du monde après le Temple Emanu-El de New York.