30.5 CHACHLIK

 

La cuisson au feu de bois est la plus ancienne, voire la seule jusqu’au XIX° siècle. Si aujourd’hui nous avons le choix entre de nombreuses énergies pour griller, cuire sur des braises donne aux aliments un goût irremplaçable. Dès l’arrivée des beaux jours, les “chachlik”, plat traditionnel caucasien, font florès. Mais attention, le feu est une affaire d’homme ! Avant la guerre de 14, la moitié du YIDIShLAND (plus de cinq millions d’Ashkénazes) était administré par l’empire tsariste.

INGRÉDIENTS : pour 6 brochettes :

– 900 g d’agneau (épaule désossée, les Ashkénazes les plus FRUM n’utilisent pas l’arrière-train)
– 2 poivrons (1 rouge et 1 vert)
– 2 oignons coupés en quatre
– 3 c à s d’huile (de tournesol de préférence)
– herbes aromatiques (au choix : thym, romarin, estragon, aneth, persil…)
– sel et poivre au moment de servir

Options : champignons de souche  et vin pour la marinade

Coupe la viande, en cubes de 2,5 cm de côté environ. Prépare la marinade en mélangeant les herbes aromatiques à l’huile et enduis-en chaque morceau. Laisse-les mariner quelques heures ou la nuit. Si tu disposes d’une viande moins tendre, ajoute 2 verres de vin à la marinade.

En attendant que le feu de bois prenne et fasse des braises, répartis les morceaux de viande en six tas, puis prépare les chachlik sur de longues broches métalliques. Intercale entre chaque morceau de viande, les champignons coupés en deux (option), les tranches de poivron rouge et vert alternés et les éclats d’oignons, serrés de sorte qu’ils tiennent bien sur la broche.

Mets les chachlik à griller au-dessus des braises en les tournant d’un quart de tour toutes les 2 à 3 min. Sale et poivre en fin de cuisson.
Sers les chachliks bien grillés, avec des pommes de terre en papillote cuites sous la braise, des lentilles, des crudités de ton choix en salade ou des UGERKES (cornichons).

Pour revenir vers le site : http://www.yiddishpourtous.com/#!blank/w14qs