Une fois, un charretier sympathique avait embarqué quelques passagers pour se rendre dans un autre shtetl. – Il leur dit ainsi : -quand on arrivera à une montée, vous aurez plus vite fait d’aller à pied, parce que c’est vraiment cruel vis-à-vis du cheval. Bon, et dans la descente, vous devez aussi savoir qu’il vaudra mieux aller à pied parce qu’existe le danger d’attraper un coup de chaleur sur la charrette. Bon, et sur une route droite ,ce sera vraiment un plaisir de se promener sur le côté sous les arbres. – Dans ce cas, s’écrient les gens, quand est -ce qu’on sera assis dans la charrette ? – Qu’est-ce que ça veut dire, quand ? fait le charretier, quand nous nous arrêterons pour donner à manger au cheval, vous pourrez tous vous asseoir dans la charrette !   A heymisher balegole hot amol genumen etlekhe parshoynen tsu forn

Ce contenu est réservé aux membres| adhérents (dont la cotisation est à jours) de l'Association des Amis de Yiddish Pour Tous. Si vous êtes déjà membre | adhérent, merci de vous identifier. Pour devenir membre |adhérent merci de vous rendre sur notre site Yiddishpourtous.com (Section ADHESION) et suivre les instructions.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis