84 – LA RECETTE DU JEUDI : PAMPEShKES, beignets au fromage blanc

www.cuisineyiddish.com

KhANUKE (Hanoukka) célèbre l’exploit de Yéhoudah Macchabée chassant les Grecs du Temple (en 167 av. J.-C.). C’est le miracle de la fiole d’huile qui brûla 8 jours durant, à l’origine de la tradition des bougies (et des beignets). Fête des Lumières, KhANUKE coïncide avec les fêtes de toutes les cultures glorifiant la victoire de la lumière sur les ténèbres, durant le solstice d’hiver.

Pas de KhANUKE sans friture… Nous avons déjà vu la recette des LATKES et des PONTShKES… À base de MATsE MEL, de laitage et d’huile de friture, les PAMPEShKES (MILKhIK) varient les plaisirs pour les fêtes de SUKES, KhANUKE, PURIM ou PEYSEKh…

INGRÉDIENTS : pour une douzaine de beignets
– 200 g fromage blanc, ou petits-suisses, ou 2 yogourts nature
– 100 g environ de MATsE MEL
– 3 œufs
– 80 g de sucre cristallisé
– 1 sachet de sucre vanillé (7,5 g)
– 1 pincée de sel
– 1 c à s de sucre à saupoudrer
– 1 c à c de cannelle à saupoudrer
– huile de friture (tournesol ou arachide, pas de bougie)

Fouette les œufs avec une pincée de sel en incorporant sucres, fromage blanc et à la fin, du MATsE MEL pour obtenir une pâte malléable assez compacte. Laisse reposer ½ h pour que l’appareil épaississe (tu devras en faire des “quenelles”) ajoute du MATsE MEL ou de l’eau, si besoin est.
Fais chauffer la friteuse. Avec les mains mouillées ou l’aide de 2 cuillères à soupe, fais des “quenelles” que tu plonges pour 3 min de chaque côté, dans l’huile bouillante, pas trop chaude : les PAMPUShKES doivent être cuits à cœur, dorés, mais pas brûlés.
Égoutte-les sur du papier absorbant. Saupoudre sucre et cannelle. Sers les PAMPUShKES chauds, bien croustillants (pas réchauffés de préférence).

 

Retourner vers le site YPT : https://www.yiddishpourtous.com/les-recettes-d-alain-taubes