Vladka Meed, née Feigele Peltel, fut un membre de la résistance juive dans le Ghetto de Varsovie dès les premiers jours. La fille de Shlomo et Hanna Peltel, naquit le 29 décembre 1921 à Varsovie, où elle devint active dans le Zukunft, l’organisation de jeunesse du Bund, un puissant parti social-démocrate juif, fondé en 1897. L’organisation était opposée au sionisme et soutenait la langue et la culture yiddish et un nationalisme juif sécularisé dans la diaspora. Le titre du livre de Meed, « Des deux côtés du mur », se réfère à la manière dont elle a servi dans la résistance en se faisant passer pour chrétienne à l’extérieur du ghetto de Varsovie. Meed était adolescente à Varsovie lorsque l’invasion allemande de la Pologne a commencé. Elle était diplômée du Yiddish Folkshul, une école laïque où toutes les matières étaient enseignées en yiddish, le polonais n’étant étudié que comme seconde langue. Cependant,

Ce contenu est réservé aux membres| adhérents (dont la cotisation est à jours) de l'Association des Amis de Yiddish Pour Tous. Si vous êtes déjà membre | adhérent, merci de vous identifier. Pour devenir membre |adhérent merci de vous rendre sur notre site Yiddishpourtous.com (Section ADHESION) et suivre les instructions.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis