Le 18 mai 1942, deux groupes communistes anti-nazis mirent le feu à l’exposition anti-soviétique « Das Sowjetparadies » (Le paradis soviétique), qui se tenait au Lustgarten à Berlin. Le groupe le plus important, presque entièrement composé de Juifs, dirigé par Herbert Baum, était connu sous le nom de Baum Gruppe. Les dégats étaient minimes et l’exposition fut rouverte dès le lendemain. Neuf jours plus tard, le 27 mai 1942, la Gestapo arrêta un nombre indéterminé de Juifs et les incarcéra dans le camp d’internement de la Synagogue de la Lewetzowstrasse. Le 28 mai, cent cinquante-quatre d’entre eux furent emmenés au camp de SS à Lichterfelde et fusillés immédiatement à leur arrivée. Quatre-vingt-seize autres Juifs furent sélectionnés lors de l’appel du soir, ce même jour, et également fusillés. Les membres des familles des Juifs qui avaient été abattus à Lichterfelde furent envoyés à Theresienstadt. Deux cent cinquante autres Juifs de Berlin furent déportés

Ce contenu est réservé aux membres| adhérents (dont la cotisation est à jours) de l'Association des Amis de Yiddish Pour Tous. Si vous êtes déjà membre | adhérent, merci de vous identifier. Pour devenir membre |adhérent merci de vous rendre sur notre site Yiddishpourtous.com (Section ADHESION) et suivre les instructions.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis