Quelques principes de base de ce cours.

1. Quel accent?
Autant en parler tout de suite, parce que la question va venir très vite, j’en ai l’habitude.
J’utiliserai la prononciation dite « standard », telle qu’elle a été définie par les linguistes du YIVO, et telle qu’elle est enseignée aujourd’hui partout où l’on enseigne le yiddish dans le monde.

Avantage principal: on prononce comme c’est écrit, on écrit comme on prononce. L’orthographe est strictement phonétique (sauf pour les mots d’origine hébraïque, mais c’est une autre histoire; inutile de se compliquer la vie pour le moment)
Avantage secondaire: aucun dialecte n’est meilleur qu’un autre car on ne parlait le yiddish standard nulle part.
Car, non, ce n’est pas du litvak, même si ça s’en rapproche.
Naturellement, chacun peut, s’il le souhaite continuer à pratiquer le dialecte familial. C’est un bonheur et je le fais moi aussi.
Pour simplifier, dans le yiddish de Pologne, que la plupart des ashkénazes de France ont pu connaitre, le « U » (son « ou » français) se prononce « I » et le son « O » se prononce « U ». C’est pourquoi nos amis séfarades nous appellent les « vous-vous ». Si nous étions majoritairement originaires de Lituanie, ils devraient nous appeler les « vos-vos ».

2. Tous les textes sont donnés en quatre versions: français, anglais (oui, nous sommes devenus un groupe mondial), yiddish en caractères latins, yiddish en caractères hébraïques. Pour la transcription en caractères latins, nous suivons les règles établies par le YIVO. (cf un tableau complet ici  http://www.yiddishwit.com/transliteration.html)

3. Pour chaque mot, je joins une image avec le texte en caractères yiddish et en caractères latins.

4. Je joins aussi un fichier son « SoundCloud » qui vous permet d’entendre la prononciation « standard » de ces mots.
Et après ces longs préliminaires, au travail!

 

 

 

Revenir au site : https://www.yiddishpourtous.com/nos-cours-de-yiddish