# 8 Yiddish Leçon Lesson Lektsye לעקציע

Et voici notre deuxième semaine de cours qui commence!

Il paraît que les enfants savent dire non avant de dire oui. C’est par le non que s’affirme la conscience d’être une personne autonome nous apprennent les psychologues. Nous allons apprendre à dire oui et non et commencer à faire des phrases négatives. En outre, nous allons introduire nos deux premiers noms communs.

Our second week of classes now begins!

It is stated that children say no before they say yes. It is with the no that the self affirms itself, psychologists tell us. We will learn to say yes and no and start making negative sentences. In addition, we will introduce our first two common names.

OUI = YES = YO = יאָ
NON = NO = NEYN = נײן
NE… PAS = NOT = NISHT ou NIT = נישט, ניט
L’HOMME (masculin) = THE MAN = DER MAN = דער מאַן
LA FEMME = THE WOMAN = DI FROY = די פֿרױ

« NISHT » et « NIT » sont des variantes dialectales également correctes.
« NISHT » and « NIT » are equally correct dialectal variants.

En yiddish, il existe 3 genres de noms communs: masculin, féminin et neutre. Il est possible dans certains cas de deviner à quel genre appartient un nom mais la plupart du temps, non. C’est pourquoi il est recommandé d’apprendre, dès le début, le genre des noms en les associant avec leur article défini singulier (DER, DI, DOS).

In Yiddish, there are 3 genders of common names: masculine, feminine and neutral. It is possible in some cases to guess what gender a name belongs to but most of the time, not. That is why it is recommended to learn, from the beginning, the gender of names by associating them with their singular definite article (DER, DI, DOS).

DER MAN EST NISHT, ER SHLOFT.
DI FROY REDT NISHT, ZI TRAKHT.
FARVOS ARBET IR NIT?

Comme vous pouvez le voir dans ces exemples, NISHT (NIT) se place le plus près possible derrière le verbe. Immédiatement derrière le verbe ou juste après le sujet dans les phrases interrogatives.

As you can see in these examples, NISHT (NIT) places itself as close as possible behind the verb. Immediately behind the verb or just after the subject in interrogative sentences.

Au passage, nous avons découvert avec le mot FROY une nouvelle diphtongue. Le son « OY », si important quand on veut parler yiddish, se forme par l’association d’un « Vov » et d’un « Yud » dans cet ordre.
Pour plus de détails, se reporter au post de Regine Bloch-Fiderer, sur le sujet ici:
https://www.facebook.com/groups/YiddishPourLesNuls/permalink/513359128846470/

We also discovered thanks to the word FROY a new diphthong. The sound « OY », so important when one wants to speak Yiddish, is formed by the association of a « Vov » and a « Yud » in this order.
For more details, see Regine Bloch-Fiderer’s post on the subject here:
https://www.facebook.com/groups/YiddishPourLesNuls/permalink/513359128846470/

Voici le fichier audio de la leçon/ here is the soundfile
https://soundcloud.com/user-369999034/yiddish-lecon-8

Et voici le corrigé des exercices de shabes.

Ils chantent quand ils travaillent
Où manges-tu?
Où allons-nous?
Nous travaillons mais ils dorment
Que penses-tu?

Ver redt?
Ven kumstu?
Ven arbet ir?
Vos zogstu?
Ver shloft, est.

TRINKEN
TRAKHTN
GEYEN
ARBETN
SHLOFN

IR ZINGT VEN MIR ARBETN.
VOS TRAKHT ER VEN DU SHLOFST?
IKH ZOG DOS VAYL IKH TRAKHT DOS.

Pour revenir vers le site : https://www.yiddishpourtous.com/cours-de-yiddish-conversation