# 11 Leçon Lesson Lektsye לעקציע

C’est encourageant de voir que vous êtes nombreux à suivre régulièrement ces petits cours et j’espère que vous allez persévérer.

Je maintiens ma promesse: d’ici un an vous pourrez conduire une conversation simple.
Essayez d’être aussi réguliers que possible. Un quart d’heure par jour vaut mieux que deux heures en fin de semaine. Ecoutez l’audio et répétez-le à voix haute. Il faut que le yiddish vienne se mettre sur votre langue, votre palais, entre vos dents. Il faut le mastiquer pour qu’il vous pénètre.

Je vous rappelle que toutes les leçons sont sauvegardées sur notre site ici: 
https://www.yiddishpourtous.com/nos-cours-de-yiddish
Vous pouvez donc y retrouver les cours que vous avez manqués et réviser autant que vous voulez.

It is encouraging to see that many of you are attending these little classes regularly and I hope you will persevere.

I keep my promise: within a year you will be able to have a simple conversation.
Try to be as regular as possible. A quarter of an hour a day is better than two hours at the end of the week. Listen to the audio and repeat it aloud. Yiddish must lay on your tongue, your palate, between your teeth. It must be chewed for it to permeate you.

Remember that all lessons are saved on our site here:
https://www.yiddishpourtous.com/nos-cours-de-yiddish
You can find there the courses you missed and revise as much as you want.

Vous voici donc à la tête d’un capital de 50 mots que nous allons patiemment continuer à enrichir. 
Aujourd’hui, nous allons franchir un grand pas car nous allons apprendre à dire ce qu’on aime. Quoi de plus important dans la vie?
Nous en profiterons pour apprendre le verbe « avoir » et sa conjugaison.

So here we are with a capital of 50 words that we will patiently continue to grow.
Today, we will take a big step because we will learn how to say what we like. What’s more important in life?
We will take this opportunity to learn the verb « to have » and its conjugation.

IKH HOB LIB KAVE ON MILKH.
HOSTU LIB TEY MIT TSITRIN?
DI MAME HOT LIB TEY MIT TSUKER.
MIR HOBN LIB KUKHN.
HOT IR LIB BROYT MIT PUTER?
DI MAME UN DER TATE HOBN LIB TEY MIT TSITRIN.

AVOIR = TO HAVE = HOBN = האָבן
AIMER = TO LIKE, TO LOVE = LIB HOBN = ליב האָבן
LE CITRON = THE LEMON = DER TSITRIN = דער ציטרין
LA MAMAN, LA MERE = THE MOM, THE MOTHER = DI MAME = די מאַמע
LE PAPA, LE PERE = THE DAD, THE FATHER = DER TATE = דער טאַטע

Vous voyez donc comment se dit aimer quelque chose ou quelqu’un en yiddish:

Sujet + verbe avoir + lib + complément d’objet direct

A la forme interrogative

Verbe avoir + sujet + lib + complément d’objet direct

So you can see how one says to love something or someone in Yiddish:

Subject + verb have + lib + direct object complement

In the interrogative form

Verb have + subject + lib + direct object complement

Vous voyez aussi que le verbe HOBN est irrégulier.
You also see that the verb HOBN is irregular.

IKH HOB
DU HOST (et non HOBST)
ER HOT (et non HOBT)
MIR HOBN
IR HOT (et non HOBT)
ZEY HOBN

Le B a disparu à la deuxième et à la troisième personne du singulier. Il a disparu aussi à la deuxième personne du pluriel puisque troisième personne du singulier et deuxième personne du pluriel sont toujours identiques.
HOBN est un verbe très important puisqu’il sert aussi, comme en français ou en anglais, d’auxiliaire pour conjuguer la plupart des verbes.

B has disappeared in the second and third person singular. It has also disappeared in the second person of the plural since third person singular and second person plural are always identical.
HOBN is a very important verb since it also serves, as in French or in English, as an auxiliary to conjugate most of the verbs.

Faites attention, amis francophones à la prononciation du H. En yiddish, c’est une lettre expirée qui s’entend. Les anglophones n’ont pas ce problème, mais les francophones ont tendance à l’avaler.

Pay attention, French speaking friends to the pronunciation of H. In Yiddish, it is an expired letter that you must hear. Anglophones do not have this problem, but Francophones tend to swallow it.

Profitons-en pour apprendre à reconnaître le ה (hey) en écriture hébraïque.
Pour plus de détails, voir le post de Regine Bloch-Fiderer ici:

Let’s take this opportunity to learn to recognize the ה (hey) in Hebrew scripture.
For more details, see Regine Bloch-Fiderer’s post here:
https://www.facebook.com/groups/YiddishPourLesNuls/permalink/495204527328597/

Le fichier audio est ici/ here is the audio file
https://soundcloud.com/user-369999034/yiddish-lecon-11

Pour revenir vers le site : https://www.yiddishpourtous.com/cours-de-yiddish-conversation