La recette du Jeudi de Jean Zilberman |COMPOTE DE COINGS, COMPOTE DE POMMES

(www.pitchipoi.com)

C’est la faute à Rosheshone si la recette du jeudi parait exceptionnellement un mardi. Car pas de bon repas de fête ashkénaze sans une bonne kompot’ !

La dernière recette de l’année proposée par l’ami Jean.

Le coing est un fruit bizarre. Dur comme un morceau de bois on dit bien dur comme un coing. Mais une fois cuit il révèle un trésor de saveurs et de parfums cachés.
Le repas de Rosh Hashanah comporte des pommes mais le coing est aussi à l’honneur et je vous propose une compote de coings.

Ingrédients :
4 coings.
1 cuiller de miel ou plus selon votre goût.
Le jus d’un citron.
½ cuiller de cannelle.
3 clous de girofle.
1ou 2 verres d’eau.

Préparation : 
Laver et frotter les coings pour enlever le duvet.
Avec un bon couteau couper les coings en 4 et les épépiner.
Enlever le cœur qui est dur.
Éplucher les quartiers de coing avec un économe.
Jeter les pépins et les épluchures de coing (de nombreux sites de cuisine préconisent de garder les épluchures et les pépins de coings mais c’est tout simplement une bêtise ou une superstition ou les deux à la fois !).
Couper les quartiers de coing en petits morceaux de 1 ou 2 cm. Si les quartiers de coing s’oxydent et se colorent c’est sans importance.
Mettre à cuire avec un bon verre d’eau, le miel et les épices. Couvrir.
Cuire avec le feu le plus petit et avec le couvercle 1 heure ou 2. Surveiller la cuisson et rajouter de l’eau éventuellement. La compote prend une belle couleur ambrée quand elle est cuite et les morceaux de coing sont bien tendres.
Ajouter le jus de citron et arrêter le feu.

Vous pouvez faire avec la même recette une compote de pommes. Vous mettrez moins d’eau et la cuisson sera moins longue.
Et vous pouvez aussi mélanger pommes et coings.