La recette de Jean Zilberman | Le YAPCHIK un Tchoulent carné ou vegie pour Pessah

Un plat encore plus mythique que le TCHOULENT. J’ai du en entendre parler une fois ou deux en trente ans au Pitchi Poï et depuis que je tiens cette rubrique on m’en a parlé 2 fois et en particulier Francine Gurfein :
Le Yapchik ou Yaptchik ou Yapchok ou Yapsok ? Toujours est-il que dans ces cas là je me sers du secours de nos cousins Américains et que j’ai trouvé plusieurs recettes sur les sites en Anglais. Et puis aussi il y a une petite dizaine d’années j’ai mangé ce plat à Williamsburg dans Brooklyn. Dans un café qui s’appelle « Café au Lee » (prononcer café au lit) dans LEE Avenue.
Le Yapchik est une sorte de Tchoulent pour Pessah je l’ai fait 2 fois avant de vous donner la recette et je peux vous assurer que vous ne serez pas déçues du voyage si vous le faites. La composition est d’une simplicité « biblique » mais ne changez rien c’est cette simplicité qui donne tout son goût au YAPCHIK. Un goût de Paradis. A TAM GAN EDEN ! ! !

Ingrédients : pour 6 personnes
8 grosse pomme de terre à soupe +- 2 kg
8 oignons +- 1 kg
1 Kg joue de bœuf ou une autre viande à pot au feu (facultatif on peut très bien faire ce plat sans viande et le résultat sera tout aussi bon)
Huile et/ou graisse d’oie
Paprika doux 1 cuiller à soupe
Paprika fort une petite cuiller à café selon goût
Sel 1/2 cuiller à café
Poivre ½ cuiller à café
Ceps secs 1 poignée +- 25 g (facultatif)

Préparation :
– Mettre les champignons à tremper
– Faire revenir la viande coupée en très gros morceaux quelques minutes dans l’huile. Réserver.
– Émincer les oignons et les faire revenir dans la graisse d’oie ou de canard ou dans l’huile. Réserver.
– Râper les pommes de terre à la main ou au robot.
– Mettre à cuire LE SOIR en Tchoulent les pommes de terre râpées, les oignons, la viande, les épices et les champignons. Tasser les ingrédients soit dans la mijoteuse soit dans une cocotte allant au four mais pas sur le feu. Ajouter 3 ou 4 verres d’eau. L’eau ne doit pas dépasser, juste à fleur.
– Démarrer la cuisson rapidement et quand les bulles commencent à monter baisser l’allure
– Si vous faites la cuisson dans un four réglez le four à 100 °C de manière à avoir 90 °C dans la cocotte si vous cuisez à la mijoteuse baissez l’allure sur « moyen »
– Laissez cuire toute la nuit. Vérifiez la cuisson le matin. Vous pouvez baisser l’allure de chauffe ou mettre votre four à 70- 80 °C jusqu’au moment de servir.

Régalez vous. Un goût sublime de confit de pomme de terre. S’il en reste le Yapchik se conserve très bien en raison de sa cuisson très longue.
Il existe une recette avec des œufs mélangés dedans, comme un kugel de pommes de terre, mais je ne l’ai pas faite et je ne donne jamais de recette que je n’ai pas faite.