LES PAINS AUX OIGNONS DE MAMIE ANNIE par Annie Esterzon

LES PAINS AUX OIGNONS DE MAMIE ANNIE par Annie Esterzon

pains-aux-oignons-de-mamie-annie
Pour 6 pièces :
500 gr de farine,
1 cube de levure fraîche.
40 gr de sucre en poudre.
1 CAC de sel.
188 gr d’eau tiède.
40 gr d’huile neutre (isio4, tournesol, arachide, etc.).
Je prépare toujours mes pâtes à pain la veille, elles montent très bien avec le choc thermique et cela me permet de façonner plus facilement de belles formes car ma pâte est très souple et molle.
Dans 1 saladier, battre l’œuf, la levure émiettée, l’eau et l’huile jusqu’à ce que le mélange devienne bien mousseux.
Dans le bol d’un robot pâtissier muni du crochet pétrisseur déposer la farine et le sucre, puis le mélange précédent et faire tourner à petite vitesse pendant 25 mn.
Verser le sel au bout de quelques minutes, quand la pâte commence à se décoller des parois.
Faire une boule avec la pâte et la déposer dans un grand saladier huilé recouvert d’un film et placer au réfrigérateur. Vous pouvez La laisser jusqu’à 24 h : l’important est que la pâte ait monté jusqu’à toucher le film.
Faire blondir les oignons émincés et les réserver.
Sortir la pâte du réfrigérateur, la dégazer avec le poing, la peser et la diviser en 6 patons d’égale grosseur. 2 solutions pour le faconnage : soit une boule de pâte aplatie dans laquelle on marque le centre avec le pouce, soit un anneau façon bagel.
Dorer au jaune d’œuf détendu d’eau et disposer les oignons précuits puis parsemer de graines de pavot.
Disposer sur une plaque à pâtisserie recouverte d’un papier sulfurisé et laisser gonfler pendant 1 h environ dans une pièce à température ambiante et sans courant d’air. Les pains doivent avoir doublé de volume. Préchauffer le four à 180• chaleur tournante pendant 15 à 20 mn (suivant le four plus ou moins performant). Ils doivent être dores mais bien souples.
Les faire refroidir sur grille des la sortie du four en retirant la feuille de papier sulfurisé pour éviter la formation d’humidité.
Il ne vous reste plus qu’à le garnir et à le déguster ! Bon appétit !

LE KEZ-KUKHN DE MAMIE ANNIE par Annie Esterzon

LE KEZ-KUKHN DE MAMIE ANNIE par Annie Esterzon

kez-kikhn-de-mamie-annie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour le fond :

200 gr de petits sablés très friables, genre Spritz + 70 gr. de beurre fondu.

Pour la garniture :

550 gr. de fromage blanc lisse à 40 % de mat. grasse.

450 gr de crème fraîche à 40 % de mat. grasse.

5 gros œufs ou 6 petits.

200 gr. de sucre en poudre.

Le zeste d’un citron non traité,

1 cuillère à soupe d’extrait de vanille.

Préchauffer le four à 170 ° chaleur tournante.

Chemiser un moule à charnière en faisant bien dépasser le papier sulfurisé pour éviter les débordements.

Mixer les petits sablés avec le beurre fondu pour en faire une pâte. En garnir le fond du moule et placer au réfrigérateur pendant la préparation de la garniture.

Séparer les blancs des jaunes.

Dans un grand saladier, battre les jaunes d’œuf, le sucre, ajouter le fromage et la crème, la vanille, le zeste de citron, bien mélanger.

Ajouter les blancs montés en neige très ferme délicatement, petit-a-petit, à la spatule, en soulevant bien la masse.

Enfourner pour 50 mn à 1 heure suivant les fours.

Si le gâteau vous paraît trop pâle, augmenter à 190 ° pendant les 10 dernières minutes de cuisson, en surveillant bien. S’il vous paraît foncer trop rapidement, couvrir avec une feuille de papier d’aluminium. Le gâteau peut être craquelé sur le dessus et il doit ressortir légèrement tremblotant en son centre.

Le laisser refroidir 10 mn dans le four éteint, porte ouverte, pour éviter qu’il ne retombe, puis à température ambiante jusqu’à complet refroidissement.

Placer au réfrigérateur pendant quelques heures… et déguster !

LES HALLOTS DE MAMIE ANNIE par Annie Esterzon

LES HALLOTS DE MAMIE ANNIE par Annie Esterzon

Ingredients :

  • 500 gr de farine type 55.
  • 85 gr de sucre en poudre.
  • 1 cube de levure fraîche (42 gr).
  • 1 cuillère à café bombée de sel.
  • 50 gr d’huile neutre (isio 4, tournesol, arachide, etc.).
  • 188 gr d’eau tiède (non, ce n’est pas une erreur…).
  • 1 gros oeuf + 1 jaune détendu d’un peu d’eau pour dorer).
  • Graines de sésame ou de pavot.

Je prépare toujours ma pâte La veille car elle est très souple et la réfrigération, en la raffermissant, me permet d’obtenir un tressage impeccable.

  • 1. Battre ensemble l’œuf entier, l’huile, La levure émiettée et l’eau tiède dans un saladier, cela doit mousser.
  • Dans le bol du robot (KitchenAid pour moi), muni du crochet pétrisseur, petite vitesse, déposer la farine et le sucre et ajouter l’appareil précédent.
  • Laisser tourner quelques minutes puis ajouter le sel (ne jamais mettre le sel en même temps que la levure : il la tue).
  • Faire tourner 25 mn en tout. Disposer la pâte en boule dans un grand saladier huilé au réfrigérateur ( min. 6 h., moi je le laisse 24 h).
  • Prévoir un récipient haut car la pâte va monter.
  • Sortir la pâte, la dégazer avec le poing, la peser et la diviser en 6 ou 8 parts pour façonner les tresses à 3 ou 4 brins.
  • Badigeonner avec le jaune d’œuf battu avec un peu d’eau et parsemer de graines de sésame ou de pavot.
  • Disposer les hallots sur une plaque à patisserie recouverte de papier sulfurisé.
  • Laisser reposer 2 h. a température ambiante dans une pièce sans courant d’air.
  • Quand elles sont bien gonflées, enfourner apres prechauffage a 180• pendant 20 mn.
  • Disposer sur grille des la sortie du four pour éviter la formation d’humidité entre la feuille de papier sulfurisé et les hallots.
  • Régalez vous !

hallot-1hallot-2hallot-3hallot-4hallot-8hallot-10hallot-9hallot-11hallot-12hallot-13hallot-14hallot-16hallot-18hallot-17hallot-19hallot-20