# 20 Yiddish Leçon | Lesson |Lektsye | לעקציע

 

DOS VASER IZ KALT
DI MILKH IZ VAREM
DI TEY IZ HEYS
DI LUFT IZ KIL

DOS VASER = דאָס װאַסער = L’EAU = THE WATER
VAREM = װאַרעם = CHAUD (chaleur douce) = WARM
HEYS = הײס = CHAUD (chaleur brûlante) = HOT
DI LUFT = די לופֿט = L’AIR = THE AIR
KIL = קיל = FRAIS = COOL

Apprenons à reconnaître la lettre מ (mem)lorsqu’elle se trouve au début ou au milieu d’un mot. Elle se prononce comme un M. Pour plus de détails voir le post de Regine Bloch-Fiderer ici:
Let’s learn to recognize the letter מ (mem) when it is at the beginning or the middle of a word. It is pronounced like a Mr. For more details see the post of Regine Bloch-Fiderer here:
https://www.facebook.com/groups/YiddishPourLesNuls/permalink/536609159854800/

Ecoutez l’audio ici/ Listen to the audio here.

https://soundcloud.com/user-369999034/yiddish-lecon-20

 

Pour revenir vers le site : https://www.yiddishpourtous.com/cours-de-yiddish-conversation

 

# 19 Yiddish Leçon | Lesson |Lektsye | לעקציע

VOS MAKHT DOS KIND?
DOS KIND IZ FARKILT.
YO. ES IZ KALT.
ABI GEZUNT!
ZAY GEZUNT!

DOS KIND = דאָס קינד = L’ENFANT = THE CHILD
KALT = קאַלט = FROID = COLD
FARKILT = פֿאַרקילט = ENRHUMÉ = TO HAVE A COLD
ABI = אַבי = POURVU QUE = AS LONG AS
GEZUNT = געזונט = EN BONNE SANTÉ = HEALTHY
ZAY GEZUNT! = !זײַ געזונט = AU REVOIR! = GOODBYE!

En yiddish pour dire au revoir, on souhaite une bonne santé.

Le pronom possessif n’est utilisé que si le contexte n’est pas assez clair. Ainsi DI MAME, sans plus de précisions, pourra signifier MA mère, TA mère, SA mère en fonction du contexte. Quand on demande « Vos makht dos kind? », il est évident qu’il s’agit de l’enfant de la personne à qui on s’adresse.

In Yiddish to say goodbye, we wish a good health.

The possessive pronoun is only used if the context is not clear enough. Thus DI MAME, without further details, may mean MY mother, YOUR mother, HIS or HER mother, depending on the context. When one asks « Vos makht dos kind? », It is obvious that it is about the child of the person to whom one who is spoken to.

Apprenons à reconnaître la lettre כ (khof). Nous n’avons pas de son équivalent en français ou en anglais contrairement à l’allemand comme dans BaCH. Du coup, il existe une quantité de façons de le transcrire en lettres latines. Ici nous utilisons KH selon la convention proposée par le YIVO.

Let’s learn to recognize the letter כ (khof). We do not have its equivalent in French or English unlike German as in BaCH. Thus, there is a number of ways to transcribe it in Latin letters. Here we use KH according to the convention proposed by the YIVO.

Plus de détails ici/ More details here
https://www.facebook.com/groups/YiddishPourLesNuls/permalink/522808534568196/

Ecoutez l’audio ici/ listen to the audio here
https://soundcloud.com/user-369999034/yiddish-lecon-19

 

Pour revenir vers le site : https://www.yiddishpourtous.com/cours-de-yiddish-conversation

 

Hé

ATELIER LECTURE 5.1

Nous en sommes à la cinquième lettre de l’alphabet yiddish : le HEY

ה ה ה ה ה ה ה ה ה ה ה

Ce caractère ressemble à un petit pont MAIS attention ! la poutre de gauche n’est pas reliée à l’arche du pont. Il y a un espace. Vous le verrez mieux sur l’image agrandie. C’est très important pour distinguer le HEY d’une autre lettre que nous utilisons en yiddish ( en hébreu aussi, bien sûr, puisque les caractères sont les mêmes. )

Alors, ce Hey a pour valeur numérique le nombre 5, ça va de soi puisque c’est la cinquième lettre.

Le mot HEY n’a pas de signification directe mais, il est issu comme toutes les lettres hébraïques des alphabets antérieurs, surtout le phénicien, dans lequel cette lettre semblait représenter un homme les bras levés comme pour exprimer joie ou souffrance. Supposition…

Pour retenir le nom de la lettre, facile , on dirait un appel ou un refrain mélodique de nigun : hey, hey, hey…

C’est une consonne . Vous prononcerez cette lettre comme un H aspiré ( en réalité, expiré). Vite dit, pour les francophones, car justement en français , nous ne l’avons pas ce son.

Pour les germanistes ou germanophones, pas de problème , c’est l’équivalent du H allemand. Pour ceux qui ne connaissent pas l’allemand, c’est simple à comprendre : pour prononcer HA à l’allemande ou à la yiddish, vous prenez un petit miroir et lorsque vous prononcez ce HA, il doit y avoir de la buée . Facile à faire mais on n’y pense pas toujours.

Il me reste à signaler que vous trouverez cette lettre aussi dans certains mots yiddih d’origine hébraïque. Elle se lira alors autrement … mais; demain est un autre jour. Nous verrons cela bien plus tard.

Ah, Lorsque vous la trouvez, cette lettre, suivie d’une apostrophe, ainsi :

ה׳ = c’est l’abréviation de HASHEM ( le Nom, Dieu)

AJOUT : en fait,le hey avec apostrophe sert à d’autres abréviations , pas de raison qu’il n’y en ait que pour un seul ( ikh tu nur a vits)

ה׳ = deuxième sens = HER = M. ( monsieur)

ה׳ = troisième abréviation = heft = cahier

En résumé , nous avons le ALEF, le BEYS, le GIML, le DALED et… le HEY.

La suite avec un entraînement lecture arrive.

 

Pour revenir vers le site : https://www.yiddishpourtous.com/yiddish-atelier-de-lecture

Daled

ATELIER LECTURE 4.1

Daled

Nous arrivons à la quatrième lettre de notre alphabet yiddish, une consonne , le DALED.

Nous le prononcerons D comme dans docteur, démon, dodo, etc…
Donc D D D D D D D D =

ד ד ד ד ד ד ד ד

Cette lettre a pour valeur numérique le 4 et la signification du mot est  » pauvre , miséreux »

Nous avons à présent trois consonnes et deux voyelles ( B, G et D d’une part A et O d’autre part ) , de quoi fabriquer plus de mots…

Le complément , exercice de lecture arrive ..

Pour revenir vers le site : https://www.yiddishpourtous.com/yiddish-atelier-de-lecture